Accueil,  Ma Bibliothèque,  Romans

Pardonnable, impardonnable

de Valérie Tong Cuong

Un récit à quatre voix. Quatre versions d’une même histoire. Quatre confessions.
Tout commence par la chute de Milo, 12 ans qui faisait une course à vélo avec sa tante Marguerite au lieu de faire ses devoirs. Elle sera donc LA responsable. Mais est-elle vraiment la seule ?

Un coup du sort qui va provoquer l’éclatement d’une famille. Chaque protagoniste va alors nous donner son témoignage. La mère, le père, la grand-mère et la tante, tous vont nous livrer les failles et les secrets qui ont, directement ou non, provoqué cet acident. La chute de Milo, la chute de la famille.
Pour certains, il faudra remonter 28 ans en arrière pour essayer de comprendre les choix posés et leurs conséquences.

Un roman qui démontre avec force la véritable gangrène que provoque le manque de communication dans une famille. Que ce soit pour protéger ou pour faire mal, les non-dits remontent toujours à la surface. Explosent, fracassent et laissent inévitablement des traces.

Et se pose alors la question : tout est-il pardonnable ?

Après « L’Atelier des miracles », que j’avais déjà beaucoup aimé, les mots de Valérie Tong Cuong sonnent toujours aussi juste et les personnages sont toujours aussi attachants, malgré leurs fêlures.

Vous avez lu ? Vous avez aimé ?

Éditions J’ai Lu – mars 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *