Accueil,  Ma Bibliothèque,  Romans

L’Odeur de la colle en pot

de Adèle Bréau

Nostalgie. Années 1990, années collège.
Caroline a 13 ans, vient d’emménager dans un nouvel appartement à Paris et fait sa rentrée dans un nouveau collège.
Avec sa copine Vanessa, elle va passer des heures au téléphone à décortiquer leur vie entre les murs de l’école, analyser le moindre regard, le plus petit sourire qui fera battre leur cœur…

Sur fond de téléphone à cadran, de Pretty Woman, de doudoune Chevignon et de Walkman, j’ai retrouvé mon adolescence. L’envie de liberté, les profs qu’on déteste, les questions existentielles, les premières sorties avec les copains…


Entre ses fesses énormes (Levi’s taille 28 !), ses cheveux qui ressemblent à des dessous de bras, son acné, sa vie est très compliquée.
Ses parents ne s’entendent plus, sa mère la prend pour une gamine, elle passe du rire aux larmes sans en comprendre les raisons et, surtout, ses seins ne poussent pas !

Ce roman est un bonbon tout sucré qui m’a fait plusieurs fois sourire devant le désarroi de cette jeune fille qui essaie de faire ses premiers pas dans la vie d’adulte.
Et même si c’est une période un peu chaotique, j’aurais aimé faire un bond dans le temps et en revivre certains moments.

Et vous, votre adolescence, bon ou mauvais souvenir ?

 

L’Odeur de la colle en pot – Adèle Bréau – Éditions JC Lattès – Avril 2019 – 280 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *