Accueil,  Ma Bibliothèque,  Romans

Les Petits de décembre

de Kaouther Adimi

Tout commence en 2016 par un fait divers (réel) dans le village de Dely Brahim, proche d’Alger.

Les enfants ont fait du terrain vague leur terrain de jeu, l’aménageant avec les moyens du bord en terrain de foot. C’est le lieu de rassemblement de tout un village et il s’y joue des parties endiablées.


Un jour, ils apprennent que le terrain est réquisitionné par deux généraux à la retraite voulant y construire leurs villas.
S’engage alors une lutte entre les enfants qui s’organisent pour occuper le terrain et le pouvoir.

J’ai beaucoup aimé ce roman aux allures de conte mêlant petite et grande Histoire.
L’auteure nous raconte l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui, les coups d’états, la décennie noire et ses milliers de morts, la guerre d’indépendance, la lutte contre le terrorisme…

Elle confronte deux générations, celle qui n’y croit plus, qui a abandonné ses rêves , à celle de la jeunesse qui croit encore à la démocratie et qui n’en peut plus de la corruption, des passe-droits, des inégalités…

Le style est fluide, l’écriture est simple et permet une lecture facile même quand on ne connait pas l’histoire de l’Algérie.
On s’attache en particulier aux trois enfants initiateurs de la révolte —Ines, Jamyl et Mahdi — et à Adila, une ancienne combattante de la guerre d’indépendance.
Et c’est là mon petit bémol. Il y a beaucoup de personnages et pour certains, on ne fait que les effleurer. J’aurais aimé que cela soit un peu plus creusé, plus fouillé, en particulier pour Adila, cette femme si forte. Idem pour les évènements historiques et politiques. Sans en faire un manuel d’histoire, j’aurais aimé que ce soit un peu plus développé, quitte à ajouter des pages.

Mais globalement, un très bon moment de lecture.

Les Petits de décembre – Kaouther Adimi – Éditions du Seuil – 250 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *