Accueil,  Ma Bibliothèque,  Polars - Thrillers

Les Mangeurs d’argile

de Peter Farris

Richie Pelham, maître artillier et propriétaire d’un immense domaine argileux en Géorgie, meurt en chutant du mirador qu’il construit pour son fils Jesse, quatorze ans.

Pour essayer de chasser sa tristesse, Jesse parcourt les forêts profondes et se retrouve nez à nez avec « l’homme filiforme ». Vagabond traqué depuis des années par le FBI.

L’homme, Billy, lui révèle que la mort de son père n’est peut-être pas un accident. Ayant perdu tous ses repères, Jesse n’a d’autre choix que de faire confiance à cet inconnu.

Les personnages sont parfaitement décrits et on ressent directement de l’empathie pour Jesse, écrasé par le chagrin et qui essaye d’être à la hauteur de son père, son héros.

On découvre petit à petit le passé de Billy, vétéran, et les troubles souvent occasionnés par trop de combats, trop de stress.

Un roman noir efficace, parfaitement construit, maitrisé et ultra addictif.  Des personnages tous plus sombres les uns que les autres, une terrible machination, une chasse à l’homme, une nature étouffante et omniprésente. 

Mais, aussi, une histoire de rédemption et d’espoir.

Le décor est planté. Bienvenue chez Peter Farris.

J’ai vraiment aimé cet univers et me suis aussi offert « Le Diable en personne ». Deux livres aux couvertures magnifiques de plus dans ma biblio. Merci Gallmeister !

Vous connaissez cet auteur ? Si ce n’est pas le cas, foncez !

Les Mangeurs d’argile – Peter Farris – Éditions Gallmeister – Rentrée littéraire – 320 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *