Accueil,  Ma Bibliothèque,  Polars - Thrillers

La Dame de Reykjavik

de Ragnar Jónasson

L’Islande, terre d’ombre et de lumière aux paysages désolés et lunaires qui se prêtent parfaitement à ce polar mélancolique.
Nous y suivons Hulda, enquêtrice à la police de Reykjavik, dans sa dernière enquête avant une retraite dont elle ne veut pas par peur de se retrouver en tête à tête avec sa solitude.


Hulda, notre héroïne au cœur sombre et malmené par la vie, veut rendre justice à une jeune femme, demandeuse d’asile, retrouvée « suicidée » sur une plage isolée et dont personne ne se soucie vraiment.
Elle se jette corps et âme dans ce dernier round pour ce qu’elle espère être son baroud d’honneur mais, déstabilisée par cette retraite qui arrive trop tôt, elle va perdre un peu de sa perspicacité légendaire.

Le roman est raconté par trois narrateurs différents dont certains n’interviennent que par petites touches. L’auteur prend son temps pour installer l’intrigue, le rythme est lent mais convient bien à l’histoire. Hulda n’a pas beaucoup d’atouts pour être attachante. Elle est froide, distante, dépassée par la jeunesse et le machisme du commissariat mais on sent une femme forte et déterminée et, au fur et à mesure que l’on découvre sa vie, on ne peut que lui ouvrir notre cœur.

J’ai passé un très bon moment lecture avec ce thriller à l’héroïne atypique et à la fin bluffante.

Vous connaissez ? Vous l’avez lu ?

La Dame de Reykjavik – Ragnar Jónasson – Éditions La Martinière – mars 2019 – 320 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *