Accueil,  Ma Bibliothèque,  Romans

Circé

de Madeline Miller

Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

Le portrait d’une femme envoûtante et mystérieuse.


Une femme libre malgré son exil, déterminée et audacieuse qui n’aura pas peur de défier les dieux les plus terribles ou les monstres les plus terrifiants.
Une sorcière, une magicienne, une déesse qui apprendra à dompter les hommes les plus rusés et soumettra les plus cruels à son pouvoir.

Il ne faut pas être un expert en mythologie pour apprécier ce roman mais je pense qu’une connaissance minimum des mythes et des légendes grecs apportent un plus à la lecture.
J’ai beaucoup aimé redécouvrir les aventures d’Ulysse, d’Achille, du Minotaure et de Dédale (entre autres) à travers les souvenirs de Circé. L’auteure nous plonge dans « l’intimité » des dieux, dans leurs guerres intestines, leurs mesquineries, leurs susceptibilités et leur cruauté.

Une lecture que je recommande pour se déconnecter totalement du monde qui nous entoure et en ressortir … plus cultivé !

J’ajoute une mention spéciale à Pauline Ricco pour la conception de la couverture qui est juste sublime.

Circé – Madeline Miller – Éditions Pocket – 572 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *