Accueil,  Coup de coeur,  Ma Bibliothèque

Chanson douce

de Leïla Slimani

Ça y est. J’ai lu « Chanson douce » et c’est une belle claque.

« Le bébé est mort. La petite était encore vivante quand les secours sont arrivés. Elle s’est battue comme un fauve. Elle va succomber. »

Les trois premières phrases du roman et boum, on est happé, pris dans l’engrenage. Je l’ai lu d’une traite tant je voulais savoir ce qui avait pu conduire Louise, cette nounou si parfaite, à commettre un tel acte.

L’auteure remonte le temps de façon haletante, glaçante aussi. On se demande quand les parents vont se rendre compte du malaise, quand ils vont enfin ressentir de la gêne face à cette nounou qui s’infiltre, s’immisce comme un poison devenant indispensable tout en étant presque invisible.

Un roman efficace sur les rapports humains, sur les petites humiliations quotidiennes, sur la solitude qui mène à la folie.
Une écriture vive et précise, des phrases courtes qui donnent du rythme, des personnages dont la psychologie est parfaitement décrite. On tourne les pages sans s’arrêter.

Un avis sur ce roman particulier ?

Leïla Slimani – Chanson douce  – Éditions Gallimard / Livre de poche – Prix Goncourt 2016 – 185 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *